Logo Bonzaï Communication
Solutions Web pour gens d'affaires
Communications interactives et technologies

Cet article est le premier d’une séries d’articles sur les élections municipales au Québec et plus particulièrement en Outaouais. Nous tenterons au cours des deux prochains mois d’évaluer les stratégies web publicitaires utilisées par les différents candidats, sans parti pris.

La multitude des plateformes technologiques disponibles crée beaucoup de confusion chez les agences de communication traditionnelles et ainsi donc chez leurs clients. Certaines agences souffrent du syndrome de l’objet brillant. Elles courent vers tous les outils numériques disponibles tels que Facebook et autres réseaux sociaux avant même d’avoir initialement développé un message.

Utilisé correctement, le marketing web pour fins politiques peut identifier et cibler des militants, afin par exemple de les mobiliser à utiliser les méthodes traditionnelles de campagne électorale de porte à porte, au moment et où ils sont requis.

Élaborer une stratégie
C’est tout un défi de gérer un processus de communication en temps réel, qui est l’apanage de ces nouveaux outils. Il est important d’avoir une équipe qui comprend le pouvoir de la technologie et de l’engagement social nécessaire sur ces nouvelles plateformes.

L’objectif de la stratégie publicitaire sur le web est d’établir le lien avec les moyens traditionnels de campagne afin de rendre ceux-ci plus accessibles aux militants et les rendre plus enclin à participer sur le terrain, dans la « vraie vie ».

Les éléments d’une campagne de marketing web réussie inclut :

  • faire le pont entre les tactiques numériques et traditionnelles ;
  • cibler les militants en utilisant des critères géographiques ou comportementales ;
  • avoir une volonté de vous adapter au fur et à mesure que vous avancez.

Le premier point est important. N’évoluez pas en vases clos. N’engagez pas une firme pour la conception de votre site web sans brancher celle-ci avec vos agents de communication traditionnels. Une synergie est nécessaire.

Marketing traditionnel vs Marketing web
Dans votre budget de communication, le marketing web reste tout de même un investissement marginal. Mais il est important de voir comment on peut mieux cibler les militants, offrir une plus grande transparence, briser les barrières entre les deux mondes et mobiliser ainsi sur le terrain ces militants.

Une différence majeure entre ces deux mondes est la question du « timing », qui semble mal comprise par la majorité des acteurs du milieu. Une campagne de média traditionnel peut débuter lors du lancement officiel de la campagne électorale, mais il ne peut en être ainsi sur les plateformes sociales.

Sur ces plateformes, la confiance est un élément primordial. Obama a bien réussi à faire lever les foules rapidement sur Internet, mais il bénéficiait d’un moment spécial de l’histoire et surtout, de l’expertise de M. Hughes, un des quatre fondateurs de Facebook.

Dans notre univers québécois, une stratégie publicitaire sur les plateformes sociales doit commencer bien avant les stratégies publicitaires classiques. L’objectif est de créer un graphe social loyal qui, avec le temps, une fois les dès lancés, sera en mesure de vous soutenir et amplifier la réalisation de vos objectifs traditionnels.

Bon succès aux candidates et candidats !

Écrire un commentaire



Services


Entreprise

Points de contact

Coordonnées

Bonzaï Communication
124, rue Wright - Suite 4
Gatineau, Québec  J8X 2G9
Canada

Tél. : 819 639-8626
bonzaicommunication.ca
Droits de reproduction et de diffusion réservés | © Bonzaï Communication
Politique de confidentialité  |  Conditions d'utilisation  |  Contactez-nous

Copyright © 2018 Bonzaï Communication, Inc. Tous droits réservés.